Sir Francis Galton - Father of Eugenics (Octobre 2020).

Eugenics, defined as the science of improving racial stock, was developed from a new heredity theory, conceived by Galton himself, and from the evolution theory of Charles Darwin, transposed to human society by Herbert Spencer.

Galton a peur de voir disparaître les élites au profit des pauvres dont le nombre augmente de génération en génération. […] Elle interdit sévèrement toutes les formes de charité sentimentale qui sont nuisibles pour la race, en même temps qu’elle recherche activement les acres de bonté personnelle compensant la perte de ce qu’elle interdit. Mais Galton lui donne un second sens : la race désigne une classe sociale. À partir des années 1870, un nouveau concept de l’hérédité se répand : l’hérédité « inflexible » ou « forte » (strong inheritance) qui soutient que chaque organisme est constitué de deux parties : l’une est faite des caractères « patents » qui constituent le corps apparent, l’autre est constituée de caractères « latents » qui seront transmis aux descendants. Il fut un pionnier de la biométrie, statistiques appliquées à l’anthropométrie, et croyait que « la mensuration était le critère primordial de toute étude scientifique » [ He came to be gripped by the work, especially the first chapter on "Variation under Domestication", concerning animal breeding.

Put simply, eugenics means “well-born.” Put simply, eugenics means “well-born.” Initially Galton focused on positive eugenics, encouraging healthy, capable people of above-average intelligence to bear more children, with the idea of building an “improved” human race. Le futur confirmera… Les politiques eugénistes mises en place n’eurent aucune efficacité sur le plan biologique et ne servirent qu’à porter atteinte à la dignité humaine. Galton établira ainsi que les qualités intellectuelles, comme les qualités physiques, sont héréditaires. À partir du XVIIe siècle, de nombreuses expressions vont désigner ce qui allait devenir l’eugénisme : callipédie (Quillet, 1655), gonocrotie (Millot, 1801), mégalanthropogénésie (Robert Le Jeune, 1803), aristogénie, orthopédie de la race, puériculture, viriculture… [ La stratégie eugénique est une stratégie réductionniste qui réduit les problèmes sociaux à des problèmes biologiques. L’eugénisme sera donc « la clef d’un programme biologique visant la création d’une prudente méritocratie » [9]. The second part began after he read the Origin of Species by his c … De ses voyages d’exploration il rapporte des observations qu’il traduit numériquement, mesure les « sauvages » et publie L’Art de voyager qui a obtenu une vaste audience [ Ce sang était supposé contenir des gemmules de lapins blancs, au bout de plusieurs générations les lapins gris devaient devenir blancs. Med Sci (Paris). Its founder was Francis Galton, who established a laboratory at UCL in 1904. EUGENICS: ITS DEFINITION, SCOPE, AND AIMS. Lors du VIIe Congrès international d’hygiène et de démographie, en 1891, qui se tient à Londres, Galton lance une Adresse aux démographes dont le thème central est la fécondité différentielle dans les diverses classes sociales au sein de l’Angleterre mais aussi des différentes fécondités parmi les nations elles-mêmes. 9]. 16], On lui doit également la plupart des idées sur l’hérédité de l’intelligence qui connurent un grand succès au début du XXe siècle avec le développement d’une école de la psychologie recourant aux tests, aux études de familles et à la statistique [11]. En 1872, pour expliquer l’hérédité, Galton supposa l’existence de « stirps » (du latin stirp : racine), ensemble d’éléments responsables de la transmission des caractères d’une génération à l’autre : « Le stirp d’un enfant peut être considéré comme directement formé d’une partie des stirps de chacun de ses parents : dans ces conditions la structure personnelle de l’enfant n’est rien de plus qu’une représentation imparfaite de leurs propres stirps. L'intelligence musicale, la capacité éternellement sous-évaluée . 21], qui pourraient être qualifiées d’eugéniques. Son père souhaitant qu’il devienne médecin comme son grand-père, il débute des études de médecine au King’s College à Londres qu’il abandonne pour s’inscrire à l’université de Cambridge afin de suivre une licence de mathématiques.

Galton écrit dans ses Mémoires : « Quand j’eus compris que l’hérédité des qualités mentales, sur lesquelles j’avais fait mes recherches, était réelle, et que l’hérédité était un moyen de développer des qualités humaines, beaucoup plus puissant que le milieu, je désirai explorer l’échelle des qualités dans des sens différents, en vue d’établir dans quelle mesure l’enfantement, tout au moins théoriquement, pouvait modifier la race humaine. One hundred years after the death of Francis Galton, the "father of eugenics", geneticists are increasingly baffled by the nature versus nurture debate, writes Professor Steve Jones. 17].

La conclusion qu’il tire de cette étude statistique est qu’il existe une loi de distribution des capacités dans les familles, c’est-à-dire que plus la parenté est proche, plus la proportion de génies est élevée.

D’autre part, l’urbanisation et la prolétarisation inhérentes à la révolution industrielle multiplient les maladies infectieuses, la pauvreté, la délinquance, l’alcoolisme, etc. 6]. The eugenics movement was initiated by Sir Francis Galton, a Victorian scientist. Il constate que les méthodes utilisées par les éleveurs sont efficaces et permettent la reproduction d’animaux sélectionnés pour telle ou telle caractéristique.